top of page
echarpe-de-maire-1920x960.jpg

Edito du Maire - Discours des voeux du Maire du 7 janvier 2023

Bonsoir, et bienvenue dans notre salle des fêtes André Moutier,

Retenu par des engagements de longue date, le président du Sénat Mr Larcher, madame la sous-préfète Florence Ghilbert, madame la députée Aurore Bergé, Mr le président du département pierre Bédier, madame la présidente du PNR, Anne Cabrit, Mr Thomas Gourlan Conseiller Régional, Président de l’Intercommunalité ne peuvent assister à cette cérémonie. Croyez bien qu’ils le regrettent.

                          

Monsieur le conseiller départemental,

Mesdames, Messieurs les Maires,

Messieurs les Maires honoraires,

Mesdames, Messieurs les élus,

Mesdames, Messieurs les représentants des pompiers

Mesdames, Messieurs les représentants de la gendarmerie,

Mesdames, Messieurs les présidents,

Mesdames Messieurs les représentants des entreprises,

Mesdames Messieurs les agents communaux,

Père NOAH

 

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

 

En ce tout début d’année 2023 je suis, vraiment très heureux, de vous recevoir en présentiel pour vous souhaiter de vive voix une très Belle Année 2023, empreinte de joies familiales, de convivialité (le plus possible après ces années particulières…) et de bonheurs partagés.

C’est toujours avec le même plaisir, que je vous retrouve pour cette cérémonie qui nous permet d’échanger nos vœux de façon un peu formelle sans doute, mais qui reste avant tout une grande réunion de village, essentielle parce qu’elle vous permet aussi de vous rencontrer : chacun peut retrouver ses amis, ses voisins, découvrir de nouvelles têtes.

 

A ce propos, lorsque j’ai commencé à écrire ce discours je me suis rendu compte que je n’avais jamais eu l’occasion de vous présenter les membres du conseil municipal qui m’accompagnent depuis notre élection en avril 2020.

Mon premier adjoint Dominique Bardin, compagnon de route depuis 2001 en charge principalement des finances mais très impliqué également sur les dossiers vitaux pour l’avenir de notre commune comme le PLU, l’informatique ou le changement du mode chauffage de nos bâtiments. Il est également le représentant de la commune au sein du PNR, sans oublier sa participation à la commission finances à la CART.  Corinne Godin, deuxième adjointe à mes côtés, elle aussi depuis 2001, chapeaute la communication, les fêtes, la salle des fêtes, et les associations. Autre collaboratrice et amie de longue date, Claudine Comte troisième adjoint, gère le CCAS communal et la gestion du marché. Le fauteuil de quatrième adjoint est occupé par Mr Arnold Chassagnon avec la difficile mission de superviser la commission Urbanisme/PLU et la gestion du personnel communal en charge de l’entretien et de la voirie.

Dans les missions confiées aux 10 conseillers du conseil municipal, notre école, son personnel et les services périscolaires sont gérés par madame Biba Benlamara qui participe également à l’organisation des fêtes et cérémonies.  La sécurité routière est assurée par M. Dominique Béra et Madame Marion Lebon qui gère également le cimetière avec l’aide de Caroline Lemoine qui a la charge de l’éclairage public et est membre de la commission des fêtes, et également membre de l’équipe en charge du nouveau site internet de la commune. Mr Fabien Daurat est responsable de l’ensemble des bâtiments communaux, la commission de Sécurité est sous la responsabilité de M. Djavid Ezat qui participe également aux commissions du PNR et est membre de la nouvelle commission concernant la protection de la forêt. Membre du CCAS Madame Hélène Leyland est membre de la commission TAD du département et du conseil de la vie sociale de l’Ehpad de Clairefontaine. Comme dans le précédent mandat Carine Mertens est la rédactrice du journal Clari info et préside la commission des associations.  Mr Berny Sauner membre de diverses commissions préside celle de la grange et celle de la protection de la foret récemment créées.

Le dixième conseiller par ordre alphabétique, Mon ami Alain TAURAND m’accompagne depuis deux mandats et participe avec moi aux différents syndicats concernant la gestion de l’eau et de l’assainissement (SEASY) et la gestion des déchets (SITCOM) et est membre de la CAO.

 

Avant de poursuivre ce discours, je veux vous remercier très sincèrement, chers Clarifontains, pour l’admirable élan de solidarité dont vous avez fait preuve en février dernier lors du déclenchement de la guerre en Ukraine.

 

Jusqu’à présent, avec l'équipe municipale que je viens de vous présenter, nous engagions et gérions les différents projets afin de répondre aux mieux aux attentes des habitants, de préparer la commune aux enjeux de demain, ceci dans le cadre de nos engagements et des possibilités financières de la commune.

Malheureusement comme nous le vivons chaque jour depuis bientôt un an les effets de la guerre en Ukraine et la crise économique mondiale qui en découle, ont pour conséquences pour les collectivités locales, des sujets de préoccupation inédits pour lesquels nous allons devoir être inventif pour trouver les meilleures solutions alors que nous avions déjà un programme de projets conséquent.

C’est pour tenter de répondre aux nombreux problèmes qui découlent de cette crise mondiale que nous avons organisé des réunions de travail pour adapter nos priorités et identifier parmi nos projets ceux qui auront un impact significatif sur la réduction de nos dépenses d’énergie et qui nous semblent devenir la priorité pour les prochaines années.

Comme dans de nombreuses communes, pour diminuer la consommation électrique, nous avons mis en place des mesures avec effet immédiat telles que l’augmentation de la plage d’extinction de l’éclairage public. De même, nous avons sollicité l’entreprise Quekenborn pour un audit général de notre éclairage public et pour chiffrer le coût de remplacement des lampes qui ne sont pas encore des lampes à led.

Au-delà de ces mesures à effet rapide, nous avions déjà initié une étude concernant le remplacement des installations de chauffage des bâtiments communaux, car celles-ci sont vieillissantes, mais aussi afin d’anticiper la nouvelle règlementation qui interdit maintenant le remplacement ou l’installation de nouvelles chaudières fuel. Le contexte actuel nous amène aujourd’hui à appréhender cette problématique différemment avec la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique de l’ensemble de nos bâtiments, la réalisation d’une étude technico-économique pour chaque bâtiment afin d’obtenir les recommandations indispensables sur les travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité, et enfin l’étude  d’une nouvelle installation de chauffage (chaudière unitaire ou chaufferie mutualisée) dimensionnée au juste nécessaire, au regard des investissements de rénovation énergétique qui devront être réalisés sur nos bâtiments. Ce dossier devient la priorité de la municipalité pour les 3 années à venir.

Bien évidemment, ces actions n’auront pas un impact immédiat sur nos consommations d’énergie. Dans ce contexte de forte inflation qui semble durable à moyen terme, il est de notre responsabilité, pour assurer aujourd’hui une bonne gestion financière de notre commune et garantir le financement des investissements qui seront nécessaires demain, de préserver en toute circonstance une capacité d’autofinancement suffisante. Sans action de notre part, l’impact de l’inflation, et l’augmentation du coût de l’énergie, pourrait se traduire sur notre capacité d’autofinancement d’environ 125 à 165 K€ en 2023.  Nous devrons donc, dans cet objectif et dès cette année, rechercher des pistes d’économies au chapitre des dépenses de fonctionnement, mais aussi accroitre nos recettes. Cela passera très certainement par une augmentation des impôts locaux, dont les taux à Clairefontaine sont restés inchangés depuis 1996.

Certes, aujourd’hui la situation financière de la commune demeure saine. Sans aucun endettement, les excédents antérieurs reportés, accompagnés d’un bon niveau de subvention, pourraient permettre de réaliser ces investissements devenus notre priorité. Nous maintiendrons un niveau élevé d’intervention de la commune dans les différents domaines qui contribuent à l’attractivité du village, et plus particulièrement notre soutien à nos associations dont l’offre variée et les actions sont plus que jamais nécessaires à la qualité de la vie dans notre territoire. Un très grand merci à vous tous.

Pour revenir à nos projets, j’ai souhaité commencer par un sujet que beaucoup considèrent comme essentiel et indispensable pour leur vie au quotidien. Il s’agit du déploiement de la fibre sur le territoire de la commune.

Depuis maintenant 2 ans, nous réalisons des points réguliers avec Orange et relançons régulièrement l’opérateur au regard de la situation particulière de certains administrés. A ce jour, 94% des logements sont raccordables à la fibre.

Malgré notre implication et notre volonté d'apporter une réponse à chaque administré, nous n'avons malheureusement pas de moyens pour contraindre ORANGE à atteindre l'objectif de 100% des logements raccordables. Nous regrettons bien évidemment ces situations de blocage et les conséquences pour certains administrés de la commune.

J’ai déjà évoqué le sujet qui suit, mais parce que l’éducation de nos enfants est au cœur de nos priorités, il est important de le rappeler ici. Cet été a été caractérisé, par une demande de la municipalité à l’inspecteur d’académie pour l’ouverture d’une quatrième classe afin de répondre à une augmentation importante des effectifs (78 élèves dont 39 élèves en maternelle). Confiant que cette demande d’ouverture nous serait accordée sans trop de difficultés, nous avons profité de la période estivale pour rénover l’accueil et la classe située derrière la maison de la directrice. Mais la veille de la rentrée scolaire nous apprenions que notre demande, était refusée. Notre déception passée, nous avons repris, nos démarches en écrivant au ministre de l’Éducation Nationale avec copie au Président du Sénat Mr G Larcher et quelques jours plus tard, notre persévérance était à demi récompensée par l’obtention d’un demi-professeur des écoles. Sur l’instant nous étions déçus mais nous avons vite réalisé l’importance de cette matinée d’enseignement pour l’apprentissage des fondamentaux des enfants de CP et CE1 de Clairefontaine. Que tous ceux qui ont permis ce revirement en soient sincèrement remerciés.

Bien sûr la mairie, les enseignants et les parents d’élèves sont mobilisés pour obtenir l’ouverture définitive de cette quatrième classe pour la rentrée 2023.

Quelques difficultés de planning n’avaient pas permis depuis l’élection du 12 mars 22 d’organiser le premier conseil municipal des enfants, recrée à l’initiative de madame Benlamara pour permettre la sensibilisation des jeunes aux grands principes civiques et démocratiques. Ce fut donc avec un grand plaisir que les membres du conseil ont reçu, le samedi 15 octobre, les 8 représentants élus démocratiquement pour les découvrir individuellement et écouter leurs propositions et doléances.

Un grand Merci aux enseignants et à l’ensemble du personnel de l’école pour leur dévouement, leur professionnalisme au service de nos enfants et qui se sont parfaitement adapté à des conditions de travail inhabituelles et complexes.

Comme je l’avais évoqué dans le discours des vœux 2022, les services départementaux ont validé la subvention pour la réfection de la partie basse de la transcom 19. La CART a engagé ces travaux courant mai et nous avons profité de la présence de l’entreprise Colas pour prendre en charge, financièrement, la création, le long du chemin de la mare au loup, de 47 places de Parking et l’implantation d’un ralentisseur à l’intersection de la route de Sonchamp et du chemin de la Hunière afin de ralentir la vitesse des usagers sur cette partie très roulante de la route de Sonchamp.

En 2021 nous avons créé la commission sécurité routière afin d’apporter des solutions aux problèmes de sécurité que nous connaissons depuis trop longtemps dans nos déplacements au sein du village. Les membres de cette commission ont mené une grande enquête et défini un plan d’aménagement avec des mesures fortes, qui a été mis en œuvre pour partie cette année pendant les travaux de réfection de la RD27 et qui sera poursuivi au cours du premier semestre 2023.

Concernant le projet de piste cyclable souhaité par la municipalité entre Clairefontaine et Rambouillet le long des deux côtés de la RD27 nous avons eu confirmation qu’il a bien été inscrit dans le plan mobilité de la CART mais avec une priorité faible, en revanche le département n’a pas inscrit cette demande dans son schéma directeur.

Cette non-inscription au Schéma Directeur du département induit la première grosse contrainte pour la réalisation de ce projet : son financement. En effet, si nous espérions un financement à 100 % et une prise en charge totale (étude etc.) par le Département, notre projet ne serait maintenant réalisable qu’avec une prise en charge de la commune de 30 %. Compte tenu des coûts en matière de voirie et la distance d’environ 11 km de voie vélo à créer (deux voies de chaque côté) on comprend que la facture ne sera pas finançable avec le budget communal même si nous pouvions envisager de partager les coûts avec les communes limitrophes de la RD27.

Malgré cette décevante nouvelle, nous poursuivons l’étude de faisabilité de ce projet avec l’aide de Christophe Chevalier de l’agence Ingénér’Y et nous allons relancer notre demande de réalisation d’un giratoire au carrefour du coin du bois qui dessert le parc animalier afin de réduire la vitesse sur ce tronçon rectiligne de la RD27 très dangereux pour les cyclistes.

Un grand merci à Marion Lebon, Dominique Béra, Stéphane Perochon et Mariatou Koita les 4 animateurs de cette commission sans oublier nos remerciements particuliers à Mr Christophe Chevalier de l’agence Ingénér’Y.

Concernant les projets en cours notre demande de subvention pour l’installation de la vidéo protection dans le village a été refusée par le préfet en 2022 pour la seconde fois.

Nous relancerons cette demande en 2023.

 

Dans le cadre des autres dossiers en cours la nouvelle version du PLU sera arrêtée par le conseil municipal lors de la séance du conseil municipal de mars 2023 avec l’espoir que la version définitive du PLU sera officialisée par Mr le préfet fin octobre 2023.

Je rappelle toutefois que le PNR traite actuellement la révision de sa chartre, que la Présidente de la Région a mis en chantier la création d’un nouveau SDRIF-e « e » pour environnement et que la communauté d’agglomération travaille actuellement sur la révision du SCOT (schéma de cohérence territoriale du SUD-Yvelines). Ces trois projets sont supra communaux c’est-à-dire qu’ils nous imposeront des règles non contestables qui aujourd’hui nous sont malheureusement inconnues.

 

Concernant le bilan de nos actions quotidiennes en 2022 je pense que son énumération serait fastidieuse, puisque ces informations vous ont déjà été communiquées dans le « Clari info » dont le dernier numéro 45 a été distribué fin novembre. Ce bel outil de communication élaboré par la commission de l’information présidée par Corinne Godin, épaulée par Carine Mertens notre rédactrice en chef et Fabrice Guérin pour la conception et la mise en page. Je leur adresse à toutes et tous mes sincères félicitations et mes remerciements pour cette belle réussite informative très attendue des administrés.

En plus de la réalisation, 3 ou 4 fois par an du journal Clari info, la commission communication est très fière de vous informer de l’arrivée du nouveau site internet de la commune dont la charte graphique n’avait pas changé depuis une quinzaine d’années.

Ce nouveau site est disponible depuis vendredi et il vous invite à découvrir Clairefontaine autrement. Véritable outil au service des Clarifontains et des visiteurs, ce site vient compléter le dispositif de communication communal (illiwap, flash-info, clari info) pour être au plus près de l’actualité et de vos attentes. 

Je profite donc de cette annonce pour remercier très sincèrement Corinne Godin, Caroline Lemoine, Amélie Paris et Arnaud Le blanc, qui se sont investis depuis des mois pour réécrire et moderniser le site internet de la commune.

 

L’année 2023 devrait voir aboutir le projet de rénovation des prairies de la Poussarderie par les services du Département. Ce projet prévoit la création d’un pâturage côté gauche de la sente des bonnes femmes en direction de Paincourt, la prolongation et la rénovation du chemin de la messe jusqu’à Paincourt et sa jonction avec le nouveau chemin de la fontaine réale et la sente de l’orme.

Un autre projet qui devrait aboutir rapidement en 2023 concerne l’installation d’un terrain multisport entre les tennis et le chemin de l’essart. Cette installation s’inscrit dans le cadre des aménagements proposés par la Communauté d’agglomération Rambouillet territoires.

Depuis l’an dernier et le retour à des rapports normaux nous sommes en contact avec l’agence Ingénér’Y pour la finalisation de la seconde phase du projet place du village.

Comme je l’avais évoqué l’an passé, le projet d’aménagement d’un cabinet médical dans la maison de la directrice a dû être abandonné et il est envisagé, entre autres, d’étudier la possibilité de transformer tout le rez-de-chaussée de ce bâtiment en garderie pour libérer les locaux de la cantine.

La seconde phase du projet prévoyait aussi l’aménagement du parc derrière la boulangerie et de trouver une destination à la grange. Comme évoqué au début de ce discours, nous avons obligation de trouver des financements pour finaliser certains projets. C’est principalement cette obligation qui a retardé les travaux du parc et la réflexion concernant l’aménagement de la grange. Nous ne manquerons pas de vous informer sur l’actualité de ces deux dossiers.

Dès la rentrée scolaire notre village a renoué avec de nombreuses festivités incontournables, le 10 septembre la fête du village avec sa brocante orchestré par Caroline Lemoine et ses amis, suivi le week-end du 17 septembre par les journées européennes du patrimoine à la Chapelle, avec également l’exposition les mesnographies devant la fontaine, le 31 octobre la halle a été le cadre de la soirée « dia de los muertos » mise en scène par Biba et c’est dans une ambiance festive et chaleureuse que nos ainés se sont retrouvés le 6 décembre pour le repas dansant de noël organisé par Claudine Comte et que Madame Biba Benlamara avait réuni le week-end des 10 et 11 décembre quelques commerçants pour un très joli et sympathique marché de noël avant de demander au père noël de venir  gâter, dès le lendemain, tous les sages enfants de Clairefontaine.

En participant à ces manifestations vous faites vivre le village et vous nous encouragez à mieux faire encore. Je remercie très chaleureusement l’ensemble des bénévoles et des élus pour leur implication et qui ont permis le bon déroulement de ces manifestations. Ils peuvent en être très fiers, car à chaque fois le succès a été au rendez-vous.

Comme vous le constatez, l’action municipale est intense et je suis bien conscient qu’un maire seul n’est rien. Je renouvelle mes très chaleureux remerciements à tous les Elus, qui m’accompagnent dans cette aventure humaine, à Carole Amélie et Nadège et aux personnels des différents services municipaux qui démontrent chaque jour leur sens du service public, de l’intérêt général et leur mobilisation irréprochable pour que Clairefontaine demeure un village sincère ou il fait bon de vivre. Une pensée chaleureuse et amicale à leur conjoint, et tout particulièrement à mon épouse Martine qui supporte bien des contraintes depuis quelques années maintenant.

Je tiens à remercier aussi les services de l’Etat en particulier madame la sous-préfète qui suit notre projet PLU avec attention, les conseillers départementaux qui appuient nos dossiers, notamment en matière d’aménagements routiers, les personnels de l’agence Ingénér’Y et du PNR qui participent à l’élaboration de nos dossiers et à la recherche de subventions, les services de sécurité, la brigade de gendarmerie de Saint-Arnoult, et les sapeurs-pompiers toujours disponible pour nous.

Avant d’aborder la fin de ce trop long discours je vous l’accorde, j’ai une pensée chaleureuse pour les clarifontaines et clarifontains, qui nous ont quitté durant l’année 2022 et je souhaitais assurer de mon soutien toutes celles et ceux qui y ont perdu un proche,

Plus que jamais, cette crise planétaire nous enseigne collectivement que les valeurs de proximité, de solidarité et d’écoute doivent être le fil rouge de notre action au quotidien. Gardons espoir de retrouver rapidement une vie normale pour nous tous et surtout pour nos enfants. Avec ces espoirs sincères je vous adresse au nom de toute l'équipe municipale, nos meilleurs vœux pour un avenir meilleur, dans la solidarité, la joie le bonheur partagés et dans un monde en paix.

Bonne année 2023.

jacques (maire).jpg

Jacques TROGER

Maire

bottom of page